Étude pour un 3e perso steampunk

Costume steampunk kimono pour le Bordeaux Geek Festival 2016, Vanessa TerralIl s’agit d’un personnage auquel je réfléchis depuis quelque temps et qui est destiné à me permettre d’exposer les arts japonais auxquels je me forme, tout en restant dans l’esthétique steampunk et avec un background de même.

Je l’ai présenté pour la première fois au Bordeaux Geek Festival, qui a eu lieu en mai 2016. À l’époque, je n’y étais pas allée de main-morte, enfilant un « vrai » kimono et ne laissant que peu d’éléments repérables comme étant de l’historique français (du coup, personne n’a vu que ce n’était pas un full Japan…  ^^;  ) – cela parce que je tenais à enfin pouvoir mettre ce superbe vêtement, un peu trop petit pour que je puisse le porter de façon traditionnelle, mais tellement beau que ç’aurait été dommage de ne pas l’acquérir…

Voilà que je m’aperçois que je ne vous ai pas encore présenté le personnage à proprement parler !
Il s’agit d’une jeune fille issue d’un milieu de notables – une famille pas forcément très aisée, mais qui dort tranquille, dirais-je. Un jour, son père rapporte de l’Exposition universelle de 1900 quelques objets venus du JaponLa romancière Angel Meynard et Vanessa Terral au Bordeaux Geek Festival 2016, costumes steampunk : un kimono, pourquoi pas un natsume, ou une obi… Et la jeune femme en question commence à avoir des crises de somnambulisme, à esquisser quelques phrases dans une langue étrange et étrangère.
Pour en connaître la raison, il faudra attendre l’article complet sur ce perso !  😉

J’hésite encore quant au nom de la demoiselle. J’étais partie sur Valentine Laruenne, mais Agatha Fostier, ou Morier, m’est venu ensuite et me plaît bien.

Le costume que je présentais lors de ce BGF mettait en scène Agatha (ou Valentine !  :p  ) qui, lors d’une crise de somnambulisme, s’habilla en mélangeant une tenue de sa culture avec une tenue japonaise traditionnelle. Sur la première photo, le signe qu’elle fait de la main droite représente la tête d’un esprit, avec la pierre du collier en guise d’œil.
Parce que oui, il va être question d’esprits avec ce personnage…  =^O^=
D’ailleurs, ils ne se voient pas très bien, mais il y a deux kami protecteurs sur l’éventail : Fujin, le dieu du Vent, et Raijin, dieu du Tonnerre.

J’étais au Bordeaux Geek Festival grâce aux éditions Flammèche : Marianne et Nicolas, qui m’avaient très gentiment invitée. Un grand merci à tous les deux !  ❤
La romancière Angel M. Meynard, publiée chez Flammèche, m’accompagne sur les photos, stylée steampunk jusqu’au bout des cheveux ! Sur la photo ci-dessous, on peut aussi voir de dos l’auteur et spécialiste de Tolkien, en particulier des langues créées par le maître : Édouard Kloczko.

Stand des éditions Flammèche au Bordeaux Geek Festival 2016, avec l'auteure Angel Meynard

Les deux premières photos ont été réalisées dans le photocall de l’espace VIP, par des photographes de l’association Mandora.

Le kimono et la ceinture (ce n’est pas vraiment une obi) proviennent de KiloStock, une friperie toulousaine qui a un petit rayon de kimono, haori, etc. La fleur rose dans les cheveux provient de la boutique ALittleMarket d’Yinco Hime, et la dentelle steampunk de l’autre côté (qu’on voit moins bien, hélas), de celle de Tuik (l’artisane qui monte La Fabrique Onirique à Nantes, petite boutique steampunk). L’éventail, lui, m’a été offert au Japon (hu hu hu!  ^^ ).

 

Publicités

Une réflexion sur “Étude pour un 3e perso steampunk

  1. coucou!
    Agatha fait plus anglo-saxon, si elle est issue d’une famille mixte( père ou mère anglais) ça peut le faire; si sa famille a un background purement français, Valentine me semblerait plus approprié… Quant aux noms, ils sont jolis. Mais il ne faut pas hésiter à jouer avec: quand tu as parlé des dieux du vent et du tonnerre sur l’éventail, ça m’a fait penser au jeu sur les noms dans un Fred Vargas, « sous les vents de Neptune »: la clé du mystère se trouve dans les noms de certains personnages qui évoquent les quatre éléments: ventou, soubise, autun, pour des noms liés au vent par exemple, brasillier, fèvre et lefébure pour des noms liés au feu. Je sens une inspiration plus végétale dans les noms entre lesquels tu hésites…
    J’ai hâte de voir ce que ce personnage va donner après son mûrissement dans ton esprit 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s